5-14 août 2016

Découvrir le festival

Le Festival en bref

Aujourd'hui, le Festival Interceltique de Lorient c'est :

10 jours de spectacles et divers événements début août

4500 musiciens, chanteurs, danseurs, plasticiens, universitaires, cinéastes, d'Écosse, d'Irlande, du Pays de Galles, de Cornouailles, de l'Île de Man, de Galice, des Asturies, de Bretagne, des USA, du Canada, d'Australie, etc...

Une grande parade  attirant plus de 50 000 spectateurs le premier dimanche
 

Quelques 80 000 spectateurs payants

700 000 visiteurs et spectateurs

1100 personnes hébergées, 20 hôtels prestataires, 7 lycées partenaires, 800 lits loués en internat, 34 000 repas servis au lycée Dupuy de Lôme, 40 traversées en ferry, 40 navettes en bus locaux, etc.

Plus de 1200 bénévoles

120 spectacles sur scène, dont 60 % sont gratuits.

La mise à l'honneur d'une nation étrangère tous les ans une diversité d'activités : un week-end breton (championnat des bagadoù, grande parade retransmise à la télévision, triomphe des sonneurs, danses de Bretagne)

Des fest noziou gratuits, des ateliers de musique, des conférences, des concerts tous les jours sur des scènes et dans les bars de la ville, des master class gratuites d'instruments celtes, des défilés journaliers, des concours de cornemuse, de gaita, d'accordéon, de harpe celtique, de batterie, de pipe-bands, un jardin des luthiers, un espace Paroles et solidaire,...

Du sport : courses de voiles (CeltiCup) de golf (Golfceltrophy), de course à pied (10 miles), tournoi de Gouren

Des expositions d'oeuvres d'arts et de costumes, un salon du livre, un marché artisan en cohérence avec la thématique du festival

Un concept unique

La France est le pays des festivals qui se répartissent dans un certain nombre de familles établies : classique, baroque, lyrique, jazz, cinéma, etc... Dans cet environnement, le concept du Festival Interceltique est unique, ouvert, international : "Le Rendez-vous des expressions contemporaines des pays celtiques".

Le Festival Interceltique touche toutes les formes de musiques issues des pays celtiques, des chants millénaires au folk, au rock, au jazz, en passant par les oeuvres symphoniques dans un environnement de création extrêmement prolifique. La présence de musiciens de cultures différentes est le symbole d'une identité ouverte sur le monde et en constant mouvement.
A la musique se mêlent le cinéma, les arts plastiques, la danse, l'histoire, la littérature, la lutherie, etc...

Véritable vitrine vivante, le Festival Interceltique de Lorient est un lieu qui s'ouvre sur le monde, dans l'expression même du cosmopolitisme celtique qu'il propose.

Un laboratoire culturel...
Le Festival a vocation à démontrer que les cultures traditionnelles ne sont pas figées mais avides de métissages et de créations. Pour cela son objectif est, notamment, de susciter cette démarche au travers de commandes, de rencontres, de métissages... en laissant toute liberté aux compositeurs et artistes. Dans le prolongement, il entend développer cette orientation en encourageant la circulation transnationale des productions culturelles et artistiques qui voient le jour à Lorient.

Le Festival Interceltique de Lorient est un festival pas tout à fait comme les autres, c'est l'un des plus importants d'Europe, mais son concept où se mêlent cultures régionales et réseaux internationaux, a du mal à entrer dans les structures établies de subventionnement.


Pour vivre, pour grandir, le Festival Interceltique de Lorient fait appel à des centaines de bénévoles qui forment l'ossature même de l'organisation. Chaque année, de nombreuses personnes se pressent pour prendre part à cette aventure humaine unique. Les bénévoles adhèrent à un projet qui dépasse les frontières socioprofessionnelles et s'attache à des valeurs de service au public, de partage de ses compétences et de son temps, de promotion de la convivialité, de la solidarité.

Sans le bénévolat, le Festival Interceltique ne pourrait exister. L'investissement de ses membres fait de cet événement une manifestation humaine où chacun se met au service de l'autre dans un esprit de solidarité. Cette dimension résolument humaine, s'applique au monde des techniciens du son, de la lumière, du montage, qui forment l'équipe professionnelle du festival. A Lorient on sait rester courtois dans un milieu du spectacle où le stress, les cris et l'énervement sont généralement de mise.