Breton Espace Presse

Du 7 au 16 août 2020, le Festival Interceltique de Lorient célébrera sa 50e édition avec la Bretagne comme invitée d’honneur.


50 ans : un demi-siècle durant lequel une culture commune a su rassembler des peuples celtes dispersés aux 4 coins de la planète et des festivaliers toujours aussi nombreux, le tout formant un melting pot riche et extrêmement vivant.

Depuis toujours, le Festival Interceltique de Lorient en a fait son objectif, afin de fédérer et de faire rayonner la celtitude.
Bien plus qu’une simple vitrine de la culture et des nations celtes, le FIL, c’est 10 jours et 10 nuits d’un grand rendez-vous familial, qui tisse, tout au long de l’année, des liens qui contribuent au développement permanent de la culture celte contemporaine.
Si l’annonce de la programmation reste un des moments les plus attendus, le dévoilement de l’affiche marque le top départ de cette 50e édition.


LE « TRISKOEUR »

Au centre du visuel, le « triskoeur », qui illustre l’accroche « 50 ans au cœur du monde celte ». Un cœur plein d’énergie, vibrant, avec en son centre le triskel, symbole universel de la celtitude.
Son battement s’est calé, année après année, sur les pas des ridées, sur le souffle des sonneurs, sur les applaudissements des festivaliers. C’est un cœur plein de ressources, de chaleur, le cœur de tous les celtes, l’attachement que chacun porte au Festival et ses retrouvailles annuelles.

LA MÉTAPHORE DU PHARE

Autre élément principal du visuel, le phare, référent maritime de la Bretagne et marqueur fort du Festival Interceltique de Lorient en 2020. Le phare de la celtitude est un repère immuable vers lequel on se tourne, qui rassemble et fédère. C’est également un édifice qui par ses faisceaux, éclaire autour de lui, met en lumière les Nations celtes, et Lorient, la capitale Interceltique.

© Orignal Communication

Toutes les affiches sont disponibles en libre téléchargement

.

UN CLIN D’OEIL GRAPHIQUE AUX ORIGINES

Le graphisme en tracé et la typographie sont à la fois traditionnels et modernes et rappellent les premiers visuels tout en ayant une allure contemporaine ! Les origines du Festival, qui en 1971 portait encore le nom de « Fête des Cornemuses » sont évoquées à travers les bourdons de cet instrument emblématique.

LA BRETAGNE À L’HONNEUR

Comme chaque année, le visuel rend hommage à la nation à l’honneur : la Bretagne en 2020. Nous retrouvons ainsi le triskel, l’hermine, la puissance des couleurs du Gwenn ha Du flottant, en miroir, au gré des vents marins bretons. La carte de la Bretagne historique trouve naturellement sa place dans l’affiche. Le noir est audacieux, élégant, met en exergue les différents éléments blancs et or avec des effets nacrés, et le doré lui apporte une touche prestigieuse et festive.


Communiqué de presse :

Annonce de la programmation complète et billetterie en ligne
le 16 avril 2020 à 20h

Pin It on Pinterest

Share This