La Salle Carnot va connaitre une seconde jeunesse avec une salle revue tant au niveau déco que sur le son.

La salle Carnot reste identique : son volume est le même, le plafond et la charpente métallique sont toujours visibles, mais elle est mise en lumière différemment pour l’occasion, avec un éclairage adapté aux Festoù Noz, donc aux danseuses et danseurs tout en soulignant les musiciens.

Une scène centrale : son en multidiffusion à 360 !

L’éclairage de base est composé de suspensions fabriquées à partir de matériaux de récupération.La symétrie de l’implantation maintient les danseurs dans la même ambiance où qu’ils soient. Une scénographie a été réalisée par Sylvain Hervé.

Un nouveau format de programmation

Un nouveau format est présenté cette année avec la mise en avant de jeunes chanteurs/sonneurs au début de chaque fest-noz.
Chaque soir, un couple de jeunes sonneurs sera mis en avant, un par département breton.
Un partenariat avec Sonerion a été mis en place pour la mise en lumière de ces jeunes talents.

Vendredi 2 :
Soeurs Berardy, De Parscau/ Delamaire, Frères Badeau, Defernez/Dayot

Samedi 3 :
Hamon-Mérand/Houizot, Kanerhog, Guern/Floch, Le Vallégant/L’Haridon

Dimanche 4 : Musique et chant dans la ronde
Jeunes chanteurs, Talec/ Suignard, Gloaguen/Le Henaff, Sérot/Janvier

• Lundi 5 :
Jeunes sonneurs – Sonerion, Le Davay/ Priol, Menguy/Le Pennec, Trimaud/ Belliard

Mardi 6 :
Jeunes sonneurs – Sonerion, Lange/Le Sauze, Pacault/Tatard, Rialland/Grellier

Mercredi 7 :
Jeunes sonneurs – Sonerion, Quéré/Le Menn, Le Buhé/Huiban, Quillay/Lothodé/Noury

• Jeudi 8 :
Jeunes sonneurs – Sonerion, Manglo, Frères Landreau, Henaff/Meunier

Vendredi 9 : La Nuit des Champions
Cosquer/Le Bot, Paugam/Morvan, L’Haridon/Nédélec, Jouanno/Botuha, Pichard/Vincendeau , Hamon/Leroy, Le Fée/Le Corronc, Lotout/Mahé

• Samedi 10 :
Jeunes sonneurs – Sonerion, Chauvin/Hautbois, Barou/Conq,
Irvoas/Moign

Pin It on Pinterest

Share This