Au Club K du Moustoir, une journée de conférence et de rencontres a interpellé nos consciences en matière de développement durable. Le festival marque le coup avec ce moment tourné vers la préservation du milieu marin.

Prises de conscience, interrogations et réflexions sur nos pratiques quotidiennes en lien avec le milieu marin. Associations, navigateurs, élus,
collectivités locales, scientifiques, entreprises, citoyens, chefs cuisiniers
et artistes sont réunis autour d’une table ronde. Ensemble ils partagent
leurs idées innovantes sur les enjeux du milieu marin. Tournée vers la réflexion autour des déchets plastiques en mer, cette journée nous invite à
une prise de conscience de l’importance des océans dans nos vies.

Le festival s’engage de manière forte avec la signature de la charte « Appel
pour l’Océan ; bien commun de l’Humanité » par les président et directeur du FIL. Cette charte a pour objectif d’inciter l’ONU à prendre ce sujet à bras-le-corps afin de considérer la mer comme bien de l’Humanité. L’Interceltique de la mer propose aussi des baptêmes de plongée et
des initiations à l’apnée au bout des quais. Sensibiliser les festivaliers à la préservation de notre patrimoine naturel et contribuer ainsi à un festival
durable, c’est aussi une des missions des acteurs du FIL.

Stéphanie Menec – FestiCelte du vendredi 9 août

Pin It on Pinterest

Share This