Breton Espace Presse

L’Espace Marine affichait complet hier au soir pour le spectacle de Goran Bregovic. Le charismatique compositeur des musiques de films d’Émir Kusturica était pour l’occasion entouré de sa formation «L’orchestre des mariages et des enterrements», associée à l’Orchestre Symphonique de
Bretagne. S’y ajoutaient un choeur d’hommes et deux chanteuses en grand costume de fête des Balkans.

Son spectacle, « Trois lettres de Sarajevo », se veut une ode à la paix et au vivre ensemble. Cette composition trouve ses racines dans l’enfance de Goran quand, à Sarajevo, coexistaient pacifiquement chrétiens, musulmans et juifs. Ces trois lettres sont donc : chrétienne, musulmane et juive ; et sont symbolisées par trois violons solistes originaires des Balkans, du Maghreb et d’Israël. Voilà, le décor est planté.

Goran Bregovic mélange avec subtilité les styles classiques, orientaux et klezmer. Il a su ainsi créer une exceptionnelle cohérence musicale où se succèdent des mélodies tout à fait envoûtantes, interprétées avec grande virtuosité, et des compositions où éclatent les cuivres et l’ensemble de l’orchestre symphonique dans des rythmes effrénés. Son oeuvre pleine de sensibilité et de puissance a littéralement emporté l’assistance. Ce furent, à l’occasion de ce qui sera certainement l’un des plus beaux moments du Festival, deux heures de pur bonheur. Nous avons hier au soir vécu un moment rare de pure énergie brégovicienne qui appelle à la réconciliation des peuples et à la paix. Cette magnifique soirée est aussi le symbole de l’ouverture du Festival à toutes les cultures du monde.

Philippe Dagorne – FestiCelte mercredi 6 août

Pin It on Pinterest

Share This