Breton Espace Presse

50 ans au cœur du monde celte – Année de la Bretagne

Un demi-siècle s’est écoulé entre l’arrivée précipitée à Lorient du Championnat national des bagadoù en 1971 et l’édition 2020, année de la Bretagne. En cinq décennies, la Fête des Cornemuses, associée au premier championnat lorientais, est devenu l’actuel Festival Interceltique de Lorient, le phare de la celtitude planétaire contemporaine, créatrice et cosmopolite.

Plusieurs générations de militants pour la diversité culturelle, des artistes, des bénévoles, se sont investies avec passion pour développer un concept : les minorités se transforment en moteur d’évolution culturelle et les relations humaines sont des maillons qui tissent des ponts par-dessus les frontières.

Si le Festival Interceltique de Lorient (FIL) a conquis un public à la fois fidèle et grandissant, c’est parce qu’il a su dépasser les valeurs patrimoniales de l’héritage celtique, se réinventer continuellement, en réussissant à construire un esprit de famille dans une ambiance festive.

C’est le mouvement culturel breton qui a eu la volonté, le savoir-faire et la persévérance de bâtir le FIL, mais sans l’adhésion active des pays de l’Arc Atlantique Européen de tradition celte, et de leurs diasporas planétaires, le FIL n’aurait jamais atteint sa reconnaissance et sa popularité d’aujourd’hui.

2020 marque donc une double célébration, un demi-siècle d’interceltisme moderne et la mise à l’honneur de la Bretagne, la nation qui l’a rendue possible.

Pour honorer la Bretagne, nous avons façonné une programmation pléthorique, avec notamment des artistes piliers de référence, à découvrir sur toutes les scènes du Festival et en particulier au Quai de la Bretagne. Les bagadoù et cercles – inscrits dans l’expérimentation et la recherche – auront une plus grande visibilité, de la même façon qu’un de nos marqueurs historiques, « la création », soutenue, encouragée dans ce creuset des cultures vivantes qu’est le FIL.

La mise en avant des autres pays acteurs de l’Interceltisme se traduit par des concerts thématiques exceptionnels et des moments forts avec de grandes créations. D’ailleurs le « Pavillon 50e » accueillera en permanence de nombreux artistes celtiques. Célébrons ensemble le Festival 2020, un rite de passage qui ouvre la porte vers l’avenir. Adoptez l’esprit du « triscœur » de notre visuel, le cœur vibrant de la Bretagne où s’inscrit le triskel universel de la celtitude. Nous vous accueillerons les bras ouverts, à Lorient, la capitale Interceltique.

Lisardo Lombardía
Directeur du Festival Interceltique de Lorient

Pin It on Pinterest

Share This